En 1986, diplôme d'architecture en poche, Philippe Varillon s'envole pour Los Angeles travailler dans l'agence d'édition de Franck Gehry , puis s'installe à Minneapolis.

Il quitte ensuite les États-Unis pour l'Italie, où il étudie et enseigne la peinture et passe 15 ans à voyager entre Florence et Venise.

Au début des années 2000, il rentre en France, et pose ses valises dans la région lyonnaise, fief familial, pour se consacrer définitivement à la peinture.

Il entreprend un travail important autour de l'illustration de l'oeuvre d'Italo Calvino.

Puis, peu à peu s'éloigne du mode figuratif pour se diriger vers un univers plus abstrait.

Il exprime des trajectoires qui s'entrecroisent ensuite de façon aléatoire, se déroulent sans interruption.

Les toiles sont constituées par un contraste entre un fond homogène d'une même couleur, et un tracé qui peut revêtir des tonalités différentes.

La réflexion sur le tableau se conclut par un intitulé comme une citation, toujours postérieure à son élaboration.

ŒUVRES À LOUER